Amérique Centrale, Cuba

La vallée de Viñales

Le petit village de Viñales est enclavé dans le paysage somptueux des mogotes, près de Pinar del Río.
Cette région située à l’Ouest de l’ïle, est particulièrement propice à la culture du tabac et du café.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour vous y rendre depuis La Havane vous avez 2 options : 3 heures et demi en bus pour 12 CUC ou 2h30 en taxi pour 15 CUC personne.

Ne manquez pas le mirador Balcon del valle qui offre une vue plongeante sur la vallée. C’est un panorama qui vaut le coup d’être vu, surtout  au coucher du soleil qui le met d’autant plus en valeur. Le mirador est à 3 km de la ville, vous pouvez vous en sortir pour 10 CUC aller retour en taxi. Juste à côté se trouve le centro de visitantes pour le Parc National de Viñales, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nous avons décidé de partir à cheval découvrir la Vallée del Silencio. Seuls avec un guide, nous avons parcouru la vallée en 3h (possible 4h). Vous touvrez des tours dans toute la ville pour 5 CUC de l’heure par personne. Si vous préférez le faire à pied avec un guide, vous payerez 10 CUC pour 3h par personne.

Voici notre parcours :
– La mogote Coco solo
– La visite d’une plantation de tabac. Apprentissage des techniques de fabrication des cigares (de façon traditionnelle, à la main et sans additif)  et de la culture du tabac.
On nous a expliqué qu’il fallait une année entière de la graine au cigare:

Ils sèment les graines (qui proviennent de la fleur de tabac),
récoltent les feuilles du bas vers le haut de la plante (pouvant atteindre 1m40),
les femmes font sécher les feuilles dans les cahutes aux toits en feuilles de palmiers,
les feuilles fermentent ensuite avec du citron, de la vanille ou de la cannelle,
Ensuite , les cigares sont confectionnés en prenant soin d’extraire la nicotine (les nerfs de la feuille) qu’ils utilisent ensuite pour produire un répulsif pour les champs,
Pour finir, les cigares sèchent pendant quelques jours dans un papier absorbant.

Ils produisent généralement les cigares en soirée, à cause des fortes chaleurs, ils en font autour de 200 par jour par personne. 90% des récoltes de tabac sont vendus à l’état. La nicotine n’est pas extraite et des produits chimiques sont ajoutés dans les cigares que l’on trouve dans le commerce.

– La visite d’une fabrique de café, et fabrique de goyabita del pinar (liqueur de rhum).
– Notre guide nous a ensuite emmené au mirador de la vallée, à côté du lac.  Où il est possible de s’y baigner quand il y a un maître nageur !

Laisser un commentaire