Amérique Centrale, Costa Rica

Pourquoi le parc Manuel Antonio m’a déçu

Le parc Manuel Antonio semblait être un stop inévitable lors de notre passage au Costa Rica.
683 hectares d’espace dédié aux animaux sauvages avec le soucis de préserver l’environnement. Attention si vous emmenez votre casse-croûte pour déjeuner sur place, n’apportez pas de chips ou bières, et seuls les petits fruits ou fruits pré-coupés seront acceptés à l’entrée. Le billet n’est pas donné : 16 dollars par personne, ouverture de 7 am à 4 pm (fermé le lundi). Toute sortie du parc est définitive, profitez donc au maximum de votre visite !

sentier-parc-manuel-antonio

pause-sentier-manuel-antonio

IMG_20160531_101100

Avec votre ticket d’entrée, on vous délivrera un plan du parc. Plusieurs sentiers, chacun à sa faune spécifique. Des panneaux avertisseurs sont disposés le long des différents trails pour savoir quoi chercher ! Gardez les yeux grands ouverts :)
Nous avons vu des petits crabes de terre de couleur orange fluo, partout dans le parc. Des biches se reposent à l’abri des arbres mais proche des sentiers fréquentés. Et nous avons surtout vu et entendu beaucoup de singes, il y a 4 sortes de singes présents dans le parc : le titi, le capucin, le kongo et le singe araignée.

La majorité des visiteurs commandent les services d’un guide, ils sont tous à l’entrée. Avec un tarif d’un quinzaine de dollars par personne le prix n’est pas des plus attractifs, néanmoins vous pourrez utiliser leurs jumelles et vous n’aurez pas à chercher pour rencontrer des animaux.

crabe-de-terre-manuel-antonio
Nous avons aimé nous balader sans contraintes, parfois seuls dans les sentiers, les yeux grands ouverts à la recherche de la moindre petite bête ainsi que les points de vue sur de superbes paysages. En revanche ce qui est plus dérangeant ce sont les groupes de touristes, pour la plupart américains, qui ne respectaient pas le calme du lieu et la tranquillité des animaux. Le parc est très (trop?) touristique, surtout bondé au niveau des plages avec le rassemblement des guides et de leurs clients, ce qui contraste fortement avec la quiétude rencontrée sur d’autres sentiers.

IMG_20160603_123038 IMG_20160603_100823

Pour résumé, le parc permet une belle promenade pour découvrir des animaux sauvages du Costa Rica mais le prix est excessif et vous pourrez voir plus d’animaux sauvages à quelques kilomètres du parc, dans la nature de et sans payer !

3 Comments

  1. Marylene

    février 6, 2017 at 10:39

    Cela me fait plaisir de tomber sur ce billet, car l’on ne trouve que des avis favorables sur les blogs. Je ne suis pas ravie de ta déception, mais plutôt de ton point de vue objectif. Cela permet de voir le bon côté d’un lieu, tout comme le mauvais, avant de se décider àle visiter.

    1. Ana

      février 6, 2017 at 5:33

      Bonjour Marylène, merci pour ton commentaire. J’essaie toujours de donner un point de vue objectif :)

      1. Marylene

        février 10, 2017 at 11:50

        Je trouve cela vraiment sympa de ta part. Ce sont des choses que l’on voit rarement sur les blogs. Merci pour cela. :)

Laisser un commentaire