Amérique Centrale, Cuba

Carnet de voyage : Cuba

De passage à la Riviera Maya, on ne pouvait pas louper notre chance de rencontrer Cuba. Nous avons donc réservé un vol quelques mois à l’avance pour profiter des meilleurs tarifs (180€ aller/retour par personne fin août 2016).
Le visa s’achète directement à l’aéroport de Cancun, le jour même, au guichet de votre compagnie (une vingtaine d’euros chacun).

Nous avions envie de faire le tour de l’île sur deux semaines. Les villes sont bien desservies par les compagnies de bus. Visiter les principaux centres d’intérêts donc mais ne pas passer notre voyage dans les bus. Il a fallu faire des concessions : on a choisi de ne pas se rendre à Santiago de Cuba qui se trouve au Sud Est de l’île. Si vous louez une voiture par contre, il parait que cette partie vaut le détour (si vous avez le budget surtout).

BUS
On nous a vivement conseillé de réserver les trajets en avance, au moins 3 jours avant sur place ou sur internet, avant de partir en voyage.
Viazul est la compagnie la moins chère, offre un large choix de destinations et propose le service de paiement en ligne. Les terminaux sont excentrés de la ville par contre et il faut arriver 60 minutes à l’avance pour le check-in (sauf pour le premier bus, les bureaux n’ouvrent pas avant 7h). Soyez à l’heure, les bus partent parfois avant l’heure prévue. Les bus sont climatisés mais ne proposent pas internet, une pause sur une aire de repos est prévue à mi-parcours pour les longs trajets.

AVION
Il existe quelques vols internes entre les aéroports de Varadero, La Havane et Santiago de Cuba. Par exemple, un vol Santiago de Cuba – La Havane vaut une centaine d’euros.

INTERNET
L’accès au wifi est limité et payant. Vous avez la possibilité d’acheter une carte pour 2 euros valable 1 heure à l’ETESCA, utilisable dans les principaux parcs.

ruelles trinidad cubaLOGEMENTS
Il y a beaucoup de casa particular à Cuba, vous pouvez mettre une option mais rien ne garantit qu’elle soit encore disponible à votre arrivée. Sinon, il suffit d’aller toquer aux portes proposent des chambres, avec une insigne ressemblant à un œil. Lorsqu’il s’agit d’un œil bleu, c’est ouvert aux étrangers; alors que l’œil rouge représente les logements réservés aux locaux. Nous avons préféré réserver des airbnb, payés d’avance et un peu moins cher que les casas particulares!

 

MONNAIE
1 CUC=1 Dollar
Dans les zones touristiques, tous les prix sont affichés en CUC (pesos convertibles) et non en CUP (monnaie locale), pas de raison de vous faire arnaquer.
Il y a peu de bureaux de change dans les villes, pensez donc à changer quelques euros pour les premiers frais à l’aéroport, si jamais le distributeur ne fonctionnait pas. Attention échangez des euros plutôt que des dollars pour ne pas avoir de mauvaise surprise: ils se prennent une commission de plus de 10% du montant.

REPAS
La plupart des restaurants proposent une carte variée (pizzas, pâtes, sandwichs, viandes, poissons) à des prix raisonnables. Certains proposent également des plats plus élaborés comme de la langouste. Malgré les idées reçues, nous avons très bien mangé à Cuba pour quelques CUC.

vieille ville trinidad cuba


TAXI
L’aéroport se trouve à une vingtaine de kilomètres du centre ville. On nous a indiqué qu’il n’y avait pas (plus) de navette/bus en circulation et que la seule option était le taxi. Comptez entre 20 et 25 CUC la course, tout se négocie à Cuba. Nous avons choisi de partager un taxi avec d’autres voyageurs 😉

Les taxis au cœur de la ville n’appliquent pas des tarifs trop élevés, une fois de plus, tout se négocie. La plupart des taxis sont de belles voitures d’époque, cela permet de lier l’utile au l’agréable !

A SAVOIR
Vous n’aurez pas besoin d’apporter votre adaptateur à Cuba, toutes les prises sont identiques aux nôtres.
Si vous êtes musicien, n’hésitez pas à emporter quelques baguettes ou mediators pour les offrir, ici il est presque impossible d’en trouver.
Il y a peu de supermarchés, vous trouverez plutôt des petites boutiques proposant quelques conserves très coûteuses.

NOTRE PARCOURS
DÉCOUVERTE DE LA HAVANE
TRINIDAD DE CUBA
LES TRÉSORS DE MATANZAS
LA VALLÉE DE VIÑALES

Notre regret : Ne pas avoir visité le village du Che Gevara, Santa Clara.

Laisser un commentaire